LACTODERMAL

Cellules souches et Innovations thérapeutiques

Extraction d’exosomes de lait et leur utilisation pour la régénération de la peau.

Les vésicules extracellulaires (VE), y compris les exosomes, sont des vésicules membranaires dérivées de cellules et représentent un mécanisme endogène de communication intercellulaire. Les preuves suggèrent que les exosomes sont associés à des processus biologiques et à la pathogenèse de certaines maladies, ce qui offre un grand potentiel en tant que biomarqueurs non invasifs. De plus, les exosomes peuvent réduire la reconnaissance immunitaire, de sorte que l’intégrité de la membrane cellulaire peut être maintenue dans la communication entre cellules grâce à un mécanisme paracrine.

Puisque les VE existent dans presque tous les liquides organiques, il a été suggéré que les VE dans le lait humain et bovin ont des propriétés immuno-modératrices qui peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé et qui pourraient être appliquées en médecine régénérative.

Dans la présente étude, (l) différentes méthodes de conservation des échantillons dans l’extraction des exosomes du lait seront comparées et leur impact sur la morphologie et l’intégrité exosomique (ll) sera analysé, et nous testerons les exosomes de lait précédemment isolés dans un modèle de régénération cutanée pour évaluer si le traitement est plus efficace. Notre découverte serait utile dans le développement de nouvelles méthodes thérapeutiques pour améliorer la cicatrisation des plaies.

Les partenaires du projet

Responsable du projet : María Pilar MARTÍN DUQUE
IACS

Chercheurs ou entreprises, vous souhaitez rejoindre le réseau REFBIO ?