DataAnaERC

Technologies de la Santé – Cellules et Innovations thérapeutiques

« Analyses DATA » de la lésion à la réparation rénale chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique (IRC)

La prévalence de l’insuffisance rénale chronique (IRC) est de 66,8 pour 100 000 pour le stade G5 de l’IRC (insuffisance rénale). Nous abordons ici deux stratégies complémentaires contre cette maladie:

  1. La prédire, en tenant compte du fait que l’élément prédictif le plus important pour l’admission à la dialyse ou au besoin d’une transplantation rénale, c’est le taux annuel de détérioration, primordial par rapport au stade évolutif.
  2. Fournir des outils pour reconstruire le rein. En ce sens, les organoïdes sont l’outil clé pour étudier la pathologie et la régénération rénale.

Dans ce projet, nous avons développé un logiciel «Data Analytics» pour le traitement des données afin de comprendre le processus de destruction rénale chez les patients atteints d’IRC.
Ledit logiciel aide à la reconstruction de celui-ci au moyen de l’optimisation de cultures cellulaires associées à la création d’organoïdes.
Nous effectuons des analyses transcriptomiques pour déterminer l’auto-organisation des cellules souches mésenchymateuses (CSM) dans les cultures tridimensionnelles.

Le logiciel développé ici avec des méthodologies basées sur des algorithmes d’intelligence artificielle permet :

  1. de prédire les déterminants génétiques / environnementaux qui déclenchent l’IRC et son taux de détérioration grâce à une analyse clinique «Big Data».
  2. d’optimiser le processus de reconstruction rénale au moyen d’organoïdes provenant des CSM, assisté par la découverte de modèles cachés, et leur intégration avec des données omiques de cultures cellulaires tridimensionnelles.

Les partenaires du projet

Responsable du projet : Marcos ARAÚZO BRAVO
Biodonostia

Chercheurs ou entreprises, vous souhaitez rejoindre le réseau REFBIO ?