3D3B

Neurosciences

L’impression du cerveau : vers un modèle en 3D de la barrière hémato-encéphalique humaine.

La recherche de médicaments ou de thérapies avancées dans la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives réunit un ensemble de particularités qui la rendent difficile à représenter au moyen de modèles traditionnels de cultures cellulaires ou animales. Avec une structure et une composition tissulaire cible complexe qui diffère sensiblement de celle des autres animaux, les médicaments et thérapies de pointe qui sont candidats à l’usage humain doivent être capables de surmonter une barrière hémato-encéphalique (BHE) aussi particulière que le tissu protecteur. C’est en raison de cette caractéristique particulière que les modèles actuels de BHE humain ne reproduisent pas les caractéristiques et qu’ils ne servent pas à prédire efficacement l’entrée ou l’effet d’un  médicament sur la BHE.

Cette barrière est une structure de perméabilité sélective, clé de l’intégrité cérébrale qui se compose de composants cellulaires et acellulaires disposés avec précision et où leur relation spatiale détermine la capacité fonctionnelle de la BHE humaine.

L’objectif de cette étude est d’incorporer la technologie de bioimpression 3D dans l’activité de recherche et de jeter les bases d’un modèle bioimprimé précis et reproductible de BHE humain, où l’adhésion séquentielle subséquente des cellules au modèle permettra d’évaluer la disposition, l’intégrité structurelle et fonctionnelle du modèle à différents médicaments et thérapies avancées.

Les partenaires du projet

Responsable du projet : Natalia RAMIREZ
Navarrabiomed – Fondation Miguel Servet

Chercheurs ou entreprises, vous souhaitez rejoindre le réseau REFBIO ?