Les 26 et 27 mai, Logroño a accueilli le deuxième atelier du Réseau transfrontalier de recherche biomédicale des Pyrénées, Refbio

28 05 2014

 

La journée de travail s’est déroulée au Centre de Recherche biomédicale de la Rioja (CIBIR), et cette occasion a permis de réviser l’état des 17 projets de recherche en cours et d’aborder la situation des projets de collaboration, etc.

 

Les 26 et 27 mai 2014, le Centre de Recherche biomédicale de La Rioja (CIBIR) a accueilli le deuxième atelier du partenariat transfrontalier de recherche biomédicale Refbio, qui était adressé aux chercheurs et aux techniciens et responsables des plateformes faisant partie de cette initiative. La première rencontre a eu lieu au Biodonostia (Saint-Sébastien) en septembre 2013.

L’inauguration de l’atelier a été présidée par le conseiller de santé de La Rioja, José Ignacio Nieto. À cet acte ont également assisté le directeur de la Fondation Miguel Servet (entité leader du projet Refbio), José María Roig, le directeur de la Fondation Rioja Salud, Francisco Javier Aparicio Soria, et le coordinateur de recherche du CIBIR, Eduardo Mirpuri Merino.

Le directeur de Navarrabiomed-Fondation Miguel Servet et chef de file de Refbio, a exprimé son souhait de voir l’atelier « consolider les alliances et les projets en cours de développement au sein de Refbio, et de commencer à tisser un Réseau stable et durable parmi nos centres en guise de contribution à la recherche, au développement économique et social de nos régions et à l’encouragement et à la protection de la santé de la population ».

Cet acte avait pour objet de favoriser les collaborations parmi les chercheurs de Refbio grâce à l’encouragement des 17 projets de collaboration transfrontalière financés par ce même réseau et qui ont commencé en juillet 2013. Lors du suivi de ces projets de collaboration par le partenariat de Refbio, on a pu constater que les collaborations ont commencé avec succès et que les chercheurs ont fait preuve de beaucoup d’enthousiasme.

Les groupes de recherche participants mettent en commun leurs ressources et donnent lieu à des collaborations de manière efficace. Dans plusieurs cas, leur recherche est orientée à participer à des concours compétitifs au niveau de l’Europe, comme c’est le cas de l’Horizon 2020.

Dans ce sens, cet événement visait également à cristalliser la collaboration entre les chercheurs de cette initiative transfrontalière pour pouvoir participer ensemble aux programmes européens, nationaux et régionaux. Par ailleurs, l’atelier a également permis d’approfondir davantage dans les voies d’échange et de rencontre de synergies pour la collaboration parmi les plateformes technologiques du réseau.

17 projets de recherche

Le 30 septembre dernier, le Comité technique d’évaluation de Refbio a accordé d’encourager le développement de 17 projets de recherche biomédicale de collaboration entre l’Espagne et la France dans 10 domaines d’intérêt stratégique tels que l’oncologie, le cardiovasculaire et les neurosciences, entre autres, dans lesquels plus de 500 000 euros vont être affectés.

Les 17 projets de recherche financés sont mis en œuvre par des chercheurs d’au moins 2 entités différentes au sein de Refbio. Tous les projets sont transnationaux et´répondent donc aux objectifs marqués par ce réseau transpyrénéen, comme l’amélioration de l’interaction et la complémentarité du personnel de recherche biosanitaire, l’amélioration des relations et des liens entre les hôpitaux, les centres de recherche, les universités, etc.

Renseignements sur Refbio

 

RefBio est un projet de création d’un Réseau transfrontalier de Recherche biomédicale des Pyrénées, dans le but de devenir une référence dans l’espace transfrontalier des Pyrénées afin de promouvoir des projets de recherche compétitifs au niveau de l’Europe.

 

RefBio est une initiative qui s’inscrit dans le Programme opérationnel de Coopération territoriale Espagne-France-Andorre 2007-2013 (POCTEFA), qui se développera jusqu’au mois de novembre 2014 –date à laquelle le réseau sera mis en place-, et accueille en son sein 8 entités de recherche biomédicale de cinq régions des deux côtés des Pyrénées, telles que:

 

• Fondation Miguel Servet (FMS) -leader en partenariat,
• Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) de Midi Pyrénées Limousin,
• Institut Aragonais des Sciences de la Santé (IACS),
• Université Paul Sabatier de Toulouse (UPS),
• Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse (CHU),
• La Fondation Basque de l’Innovation et de la Recherche de la Santé (BIOEF),
• Centre de Recherche biomédicale de La Rioja (CIBIR),
• Institut de Recherche biomédicale (BIODONOSTIA)