Navarrabiomed accueille le début de la seconde phase de Refbio, le réseau de recherche biomédicale transpyrénéen.

20 09 2016

Le Cluster Santé Osasuna et l’Institut de recherche Biocruces de Bilbao, nouveaux partenaires du réseau mené par le centre navarrais. 

Pampelune, le 20 Septembre, 2016.
Navarrabiomed – Fondation Miguel Servet a accueilli le début de la seconde phase du Réseau Transfrontalier de Recherche Biomédicale des Pyrénées, Refbio, afin de renforcer la coopération en matière de santé entre la France et l’Espagne. Les 18 gestionnaires des 9 institutions partenaires se sont réunis cette semaine à Pampelune pour finaliser le développement du projet, d’un budget total de 2.125.000 euros et d’une durée de deux ans et demi.

Au cours de sa première phase, les 8 partenaires Refbio ont réussi à impliquer plus de 2.000 professionnels et à développer 17 projets de recherche. A cette occasion, le réseau élargit sa ligne d’action avec un nouveau partenaire au Pays Basque, l’Institut de recherche de santé Biocruces de Bilbao, et intègre la région Aquitaine, à travers le cluster d’établissements de santé Osasuna.

Au total, cette nouvelle phase impliquera 9 partenaires (centres de recherche, hôpitaux, grappes d’entreprises et 1 université) appartenant à 6 régions transfrontalières et Navarrabiomed agira à nouveau à ce stade en tant que chef de l’équipe de coordination du développement du projet.

Nouveautés de la seconde phase du réseau
Les objectifs de Refbio dans cette nouvelle orientation se focalisent sur la collaboration renforcée par la promotion de projets de Recherche & Développement et Innovation, l’encouragement de l’innovation, et le transfert et l’exploitation des résultats de R & D pour les entreprises et les clusters.

Ainsi, l’une des nouveautés sera le lancement d’un nouveau programme de travail de transfert de connaissances. Les bonnes pratiques professionnelles et des programmes de validation de technologie biomédicale seront mis à la disposition des chercheurs et des entreprises. En outre, l’ouverture d’un appel à projets R & D + I pour les professionnels des centres membres du réseau avec un budget d’environ 500 000 € est envisagée.

Enfin dans le cadre des actions locales, Navarrabiomed proposera une journée d’information destinée au public concerné par ce projet : les chercheurs du secteur de santé publique de Navarre et les entreprises souhaitant s’impliquer dans le réseau Refbio.

Plus d’informations sur Refbio
La deuxième phase de Refbio se définit comme le réseau transfrontalier de Recherche Biomédicale qui facilitera le transfert efficace des résultats de R & D biomédicale et sa valorisation, dans la zone Pyrénées.

Le projet a été co-financé à 65% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) à travers le programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020 – https://www.poctefa.eu/fr/). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France-Andorre.
Son aide se concentre sur le développement des activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies communes de développement territorial durable.

Refbio est composé des partenaires suivants :
• Navarrabiomed – Fondation Miguel Servet – Chef de file du projet
• Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse (CHU Toulouse).
• Centro de Investigación Biomédica de La Rioja (CIBIR).
• Cluster Santé Osasuna pour l’Aquitaine
• Fundación Vasca de Innovación e Investigación Sanitarias (BIOEF).
• Instituto de Investigación Biosanitaria (BIODONOSTIA).
• Instituto de Investigación Sanitaria d’Aragón.
• Instituto de Investigación Sanitaria del Hospital Universitario de País Vasco (BIOCRUCES).
• Université Paul Sabatier de Toulouse, (UPS).