La sélection des Projets Refbio II

17 05 2017

Le réseau de recherche biomédicale transfrontalière des Pyrénées, Refbio II financera sept projets totalisant 400.000 euros.
Les initiatives vont durer 18 mois avec des chercheurs espagnols et français.

Refbio II, la deuxième phase du réseau transfrontalier de la recherche biomédicale des Pyrénées, a initié le développement de 7 projets de recherche avec la participation de 6 institutions espagnoles et 3 institutions françaises.
Après une première phase d’évaluation externe de 15 propositions, les gestionnaires de réseau se sont réunis le 26 avril dernier à San Sebastián pour approuver à l’unanimité les propositions finales qui seront financées.
Les projets sélectionnés ont une durée de 18 mois et cadrent avec les domaines prioritaires du réseau: les maladies chroniques, le vieillissement actif, les médicaments et les essais cliniques et les TIC. Le financement de ces projets s’élèvera à plus de 400 000 € pour les frais de personnel et fongibles.

Entités leaders et thématiques sélectionnées
Les partenaires qui agissent en tant que leaders sont l’Université Toulouse III Paul Sabatier (UPS), l’Institut des Sciences de la Santé Aragon (IACS), le Centre Hospitalier et de l’Université de Toulouse (CHUT), le Centre de Recherche Biomédicale de La Rioja (CIBIR ) et Miguel Servet Fondation-Navarrabiomed.
Les sujets abordés dans leurs études portent sur divers domaines tels que la médecine régénérative, la malnutrition chez les patients atteints de cirrhose, l’épigénome, la neurodégénérescence, l’évaluation de nouveaux traitements pour le diabète, la recherche sur les biomarqueurs dans le mélanome et le cancer colorectal.
Chaque initiative impliquera un minimum de 2 partenaires et un maximum de 5, garantissant des groupes de travail des deux côtés des Pyrénées. Au total, ils coopèrent autour de 25 groupes de recherche appartenant à des centres de recherche biomédicale, hôpitaux, universités ou entreprises.

En savoir plus sur Refbio
La deuxième phase Refbio (2016-2018) se définit comme l’étape dans laquelle le réseau de recherche biomédicale transfrontalière permettra un transfert efficace des résultats biomédicaux de R & D & I et son développement dans la région des Pyrénées.
Le projet est cofinancé par 65% par le Fonds européen de développement régional (FEDER) dans le cadre du programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). POCTEFA est l’objectif de renforcer l’intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France-Andorre. Leur aide se concentre sur le développement des activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières au moyen de stratégies communes de développement territorial durable.